La prime de rénovation énergétique

Cette prime forfaitaire de 1 350€ s’adresse aux propriétaires occupants sous les plafonds de ressources (revenu fiscal de référence) ci-après : 25 000€ pour une personne seule ; 35 000€ pour deux personnes ; 42 500€ pour trois personnes ; 50 000€ pour quatre personnes et 7 500€ par personne supplémentaire. 

 

 Pour obtenir la prime de rénovation énergétique, le logement doit être achevé depuis plus de deux ans et ne doit pas avoir déjà fait l’objet d’une prime de rénovation énergétique ou avoir bénéficié du programme d’aide « Habiter mieux » de l’ANAH. Cette prime peut néanmoins être cumulée avec le CIDD et l’éco-PTZ. Aucun montant minimal de travaux n’est exigé pour en bénéficier dès lors que les combinaisons de travaux sont bien éligibles (mêmes catégories de travaux que pour les bouquets pris en compte dans le CIDD).
 
Attention, cette prime est accordée jusqu’à épuisement des fonds disponibles et au plus tard jusqu’au 31 décembre 2015. Elle peut monter jusqu’à 3000 € pour les ménages les plus modestes à la condition que les travaux réalisés garantissent une amélioration de la performance énergétique du logement d’au moins 25 %.

Demande Information

Références réglementaires

  • PRIME DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE : Les modalités d’attribution de la prime exceptionnelle d’aide à la rénovation thermique des logements privés sont définies dans le Décret du 17 septembre 2013. La demande s’effectue auprès de l’Agence de Services et de Paiement (ASP) en complétant le formulaire de demande de prime accessible sur http://asp.renovation-info-service.gouv.fr/
Joomla SEO by MijoSEF